Accueil Plan du site Nous joindre Québec.ca Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Geoffrey Kelley prêt pour un nouveau chapitre

Beaconsfield, le 11 juin 2018. – Le député de Jacques-Cartier et ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, annonce qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat le 1er octobre et se dit prêt pour un nouveau chapitre, après vingt-quatre ans de carrière où il a notamment occupé le poste de ministre responsable des Affaires autochtones à trois reprises, soit en 2005-2007, en 2011-2012 et en 2014-2018, et où il a représenté, pour sept mandats consécutifs, la circonscription de Jacques-Cartier, dans l’ouest de l’île de Montréal.

Le ministre Kelley quittera ses fonctions avec le sentiment du devoir accompli. Plus précisément, trois grandes réalisations le rendent particulièrement fier. En tant que président de la Commission des affaires sociales (du 25 mai 2007 au 5 novembre 2008), il a présidé les audiences publiques qui ont donné lieu à un rapport publié en juin 2008, intitulé Le phénomène de l’itinérance au Québec. De plus, en tant que président de la Commission de la santé et des services sociaux (du 15 septembre 2009 au 3 février 2011), il a mené à bien une commission non partisane, soit la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité, qui a déposé le rapport Pour une bonification des soins palliatifs et une option de plus pour des cas de souffrances exceptionnelles, une première au Canada. Enfin, à titre de ministre responsable des Affaires autochtones, en juin 2017, M. Kelley a présenté le Plan d’action social et culturel pour les Premières Nations et les Inuits 2017-2022, qui s’inscrit au cœur de la relation de nation à nation que le gouvernement veut continuer à construire avec les Inuits et les Premières Nations.

Le ministre Kelley admet qu’il reste beaucoup de travail à faire pour améliorer la qualité de vie des communautés autochtones, mais il est persuadé que la société est sur la bonne voie. Il se dit encouragé par les nombreux exemples concrets de progrès – notamment l’adoption des projets de loi no 99 et no 113, ainsi qu’une entente historique avec la nation Atikamekw en matière de protection de la jeunesse – qui constituent des avancées majeures visant à faire respecter davantage l’autonomie des communautés autochtones. Il se dit convaincu qu’en continuant le travail de collaboration avec les Autochtones, le Québec poursuivra son élan de réconciliation, et ce, dans le but ultime d’améliorer la qualité de vie des Premières Nations et des Inuits.

Enseignant de formation, Geoffrey Kelley a toujours eu les dossiers d’éducation à cœur. Il croit fermement à l’importance de l’éducation afin d’offrir aux jeunes, tant autochtones que non autochtones, un avenir à la hauteur de leurs attentes. Enfin, tout au long de sa vie publique, le ministre Kelley a été un porte-parole des intérêts de la communauté anglophone, dossier auquel il a toujours consacré beaucoup d’attention.

Citation :

« À la suite d’une profonde réflexion, j’annonce, aujourd’hui, que je suis prêt à entamer un nouveau chapitre de ma vie professionnelle et personnelle. Depuis près de trente ans, mon travail auprès de mes concitoyennes et concitoyens, dans la magnifique circonscription de Jacques-Cartier, ainsi qu’avec les communautés autochtones a été pour moi une source de fierté indescriptible. La passion d’améliorer les choses et de contribuer à l’avancement d’enjeux sociétaux, tout en ayant la chance de collaborer avec des personnes exceptionnelles a inspiré mon engagement et a nourri ma motivation tout au long de ma carrière.
Je tiens à remercier le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, mes collègues à l’Assemblée nationale et tous les membres de mon équipe, qui ont été à mes côtés au fil des années. Je retrouve maintenant un rythme de vie moins effréné, auprès de mon épouse, Judy, de mes cinq enfants et de mes quatre petits-enfants. Je tiens à dire ceci à ma famille : vous avez toujours été au cœur de mon engagement public. Les trente dernières années n’auraient simplement pas été possibles sans votre soutien indéfectible. Je vous en remercie. »

Geoffrey Kelley, député de Jacques-Cartier et ministre responsable des Affaires autochtones

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 11 juin 2018